Quelques gestes pour secourir une victime d'accident

La vie de chaque être humain est chère et tout doit être fait pour la sauver. De nombreuses personnes sont attristées de voir leurs proches ou leurs parents malades. D'autres sont encore plus déconcertées lorsqu'elles se voient incapables d'aider leurs frères et sœurs blessés parce qu'elles ne connaissent pas les bons gestes à adopter pour les secourir. Cet article vous informera davantage.

Examiner l'état de conscience du patient

La plupart du temps, lorsqu'une personne a un accident, elle n'est souvent pas en mesure d'utiliser ses sens. La première attitude à avoir à son égard est d'être attentif. Ce regard d'attention doit vous amener à lui demander d'abord ce qu'il ressent. Veuillez cliquer ici maintenant pour suivre l’actualité. De même, vous devriez lui demander s'il vous voit. Dans cette optique, faites quelques gestes devant lui pour voir s'il sera en mesure de les identifier. En résumé, évaluez l'état de conscience de la victime. Toutefois, si la victime ne peut pas répondre à vos questions et reste inerte, sachez qu'elle est dans un état grave. Vous devez alors faire tout ce qui est possible pour le sauver. Si la situation est indépendante de votre volonté, appelez directement les pompiers.

Tester sa respiration

Si vous connaissez tous les gestes à adopter pour secourir une personne malade, la deuxième chose à faire lorsque la première attitude ne vous donne rien sur son état est de vérifier sa respiration. Pour cela, vous devrez ouvrir sa bouche puis poser votre oreille sur sa poitrine pour vérifier si sa cage thoracique est rythmée.

Tenir le patient en position latérale

. Lorsque le blessé respire normalement, vous devrez le placer dans une position qui lui permette d'inspirer et d'expirer pour ventiler ces poumons. Le bon positionnement consiste à le maintenir en position latérale de sécurité pour mieux surveiller ses mouvements respiratoires. A ce stade, il sera nécessaire d'appeler les secours.

Préparer les compressions thoraciques

Avant l'arrivée des secours, il ne faut pas rester sans rien faire. Toujours pour sauver la victime, les derniers gestes ne seront pas de trop. Par exemple, vous ne devez pas seulement souffler de l'air dans la bouche de la victime, mais aussi effectuer des compressions thoraciques. L'application de ces différentes règles en cas d'accident vous permettra de sauver des vies.

Posted in Non classé